BlogCinq astuces de culture pour les graines de cannabis automatiques

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Cinq astuces de culture pour les graines de cannabis automatiques

15-02-2018 - 1 Commentaires

Les graines automatiques sont une super options pour les cultivateurs débutants et experts. Dans cet article, nous aborderons tout ce que vous devez savoir à leur sujet. Vous trouverez ci-dessous cinq astuces pour retirer le maximum de votre plante de cannabis automatique.

Que sont les variétés de cannabis automatiques ?

Les variétés automatiques commencent à fleurir quand les plantent mûrissent. C'est différent des variétés à photopériode, qui commencent à fleurir quand la lumière du jour réduit. Dans la nature, c'est au moment de la fin de l'été.

Ça signifie que pour un cultivateur novice, les plantes automatiques peuvent être bien plus faciles à maîtriser. On peut simplement les mettre dans le jardin et se concentrer sur l'arrosage et l'apport de nutriments, en sachant que la floraison se fera toute seule.

Il y a des cas ou un cultivateur expérimenté peut vouloir lancer une graine automatique en terre. Par exemple, en cultivant en extérieur, ou en serre, ils peuvent lancer les automatiques à côté de plantes à photopériode. Les automatiques finiront plus tôt que les autres plantes, avant même que ces dernières commencent à fleurir, ce qui permettra au cultivateur d'avoir déjà quelque chose à fumer à la fin de l'été. 

Elles sont très adaptées à la culture guerrilla/sauvage grâce à leur taille compacte et leur cycle général plus court.

 

D'où viennent-elles ?

Il y a des sous-espèces de cannabis : sativa, indica et ruderalis. Les plantes sativa sont grandes et elles fournissent en général des fleurs avec un high caractéristique. Les plantes indica ont tendance à pousser davantage en forme de buisson et leur effet est plutôt stoned. Les sativa comme les indica commencent à fleurir quand les heures de lumières diminuent. Si elles sont cultivées de façon naturelle, elle commenceront à fleurir à la fin de l'été. Quand elles poussent en intérieur, c'est le moment où le cultivateur bascule manuellement la durée de lumière pour un cycle de 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité.

La Ruderalis est un peu différente. Sans la nature, la plante rudérales est petite et a l'air bizarre. On l'appelle "l'herbe des fossés". C'est une plante sauvage que l'on peut trouver au bord des routes en Russie. Elles poussent dans des conditions tellement extrêmes qu'elles ont développé la caractéristique de fleurir au moment ou la plante devient mature. Ça a du sens du point de vue de l'évolution. Dès que la plante est assez développée elle commence à fleurir pour assurer la production des graines et transmettre sa génétique à la prochaine génération avant que l'hiver s'installe.

En théorie, cette caractéristique a l'air super et peut donner lieu à beaucoup d'applications, mais il y a cependant un bémol. La ruderalis qui pousse dans la nature ne contient pas beaucoup de THC et elle ne produit pas des fleurs très impressionnantes. Les experts de croisements de cannabis ont croisé des plantes de ruderalis avec des génétiques indica et sativa pour combiner le meilleur des deux mondes. Une plante puissante qui se termine rapidement.

Dans la plupart des cas, les plantes automatiques ne sont pas aussi puissantes que leurs cousines à photopériode.

Cinq astuces de culture pour les automatiques

Ces 5 astuces vous aideront à retirer le maximum de vos plantes automatiques et à éviter de faire une mini plante en sucette. 

#1 Acheter des graines de qualité

Il est préférable de trouver des entreprises qui font attention à leurs graines avant de les expédier. Les graines doivent être sèches et stockées à des températures et humidité optimales pour maximiser le taux de réussite de germination. Les entreprises bien en place ont la réputation de bien conserver leurs graines afin qu'elles arrivent dans les conditions optimales.

Une fois que vous avez identifié la variété que vous voulez, faîtes des recherches pour vous assurer qu'il s'agit bien d'un bon breeder ou fournisseur.

Toutes les graines d'Azarius sont conservées dans les conditions optimales et nous ne vendons les graines que des meilleurs breeders qui soient. 

#2 Plantez dans le pot dans lequel vous allez finir et ne transplantez pas

Cultiver des graines automatiques est différent de cultiver des graines à photopériode. Il est extrêmement important de ne pas restraindre les racines d'une plante automatique. Si des racines sont restraints dans des pots plus petits, cela pourrait avoir un impact sur la taille finale de la plante. C'est parce-que ces plantes poussent et fleurissent vite. Dès que les racines sont restreintes elles envoient des messages à la plante pour lui dire : je n'ai plus de place pour les racines arrête de pousser et concentre-toi sur la floraison”.

Ainsi il vaut mieux donner aux racines suffisamment de place pour pousser. Plantez la graine dans le pot dans lequel la plante finira. Un minimum absolu de 3 litres, mais 12 à 15 litres sont la bonne taille. Rapelez-vous : "plus de racines = plus de fruits". 

#3 Laissez respirer les racines

Contrairement aux feuilles, qui ont besoin de dioxyde de carbone, les racines ont besoin d'oxygène. Pour leur permettre de respirer il faut planter les plantes dans un substrat aéré. La Perlite fonctionne bien pour fournir des poches d'air aux racines et pour aider à la plante à atteindre tout son potentiel. 

La perlite est une roche volcanique inerte. Les grains de perlite sont blancs et ils ressemblent à du riz soufflé. Vous les reconnaitrez sans aucun doute au milieu des plantes en pot dans les jardins. Elle ne laisse rien de mauvais dans votre sol.

La terre que vous trouverez dans votre jardinerie locale a certainement de la perlite mélangée - mais il est mieux d'en rajouter. Le mieux est de mélanger un tiers de perlite pour deux tiers de substrat (de préférence organique).

#4 Donnez-leur beaucoup de lumière

Les plantes se nourrissent de la lumière avec la photosynthèse. Il faut considérer la lumière comme un nutriment tout comme les autres nutriments dont la plante à besoin. Les variétés automatiques nécessitent autant de lumière que possible.

Pour l'extérieur ou les serres, le mieux pour vos plantes de cannabis automatiques est de leur donner 15 heures de lumière par jour. Cela signifie faire la germination fin avril ou début mai (ou plus tard en fonction des endroits).

Si vous cultivez en intérieur, vous pouvez mettre le cycle de lumière sur 20 heures et donner à vos plantes 4 heures de repos chaque jour avec lumière éteinte. Cette période de repos est importante pour la santé de la plante.

#5 Ne sur-arrosez pas

Si votre plante automatique est bien arrosée, les racines n'auront pas trop de mal à trouver l'eau dont la plante a besoin. Elles se développeront donc bien. Et comme on l'a dit dans la règle numéro 2 : "plus de racines = plus de fruits" alors de petites racines veulent dire une petite plante également.

N'ayez pas peur de laisser sécher un peu la terre entre les arrosages. Les feuilles commenceront à pleurer et ça sera le signe que les plantes ont besoin d'eau. Elle se redresseront presque immédiatement à l'arrosage.

Si vous arrosez trop les racines ne pourront pas respirer et elles commenceront à pourrir. N'oubliez pas que les racines ont besoin d'oxygène.

Rappelez vous que de petits pots ont besoin d'être arrosés plus souvent que des gros pots puisqu'ils sèchent plus vite.

Bill Griffin, auteur de Easy Organic Weed

Images :

Image principale : Honey Peach Auto CBD by Sweet Seeds (détail)

Beetle autofleurie : Max Pixel



Commentaires

  • Pete 11-06-2018 12:20:23

    I grow my auto's out back of my garden, regularly they get pissed on when I have folks over, they have no idea they're pissing on my dope, they don't come over much, I'm a reserved kinda guy, you know.


Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.