BlogCultiver : trucs et astuces pour vous lancer

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Cultiver : trucs et astuces pour vous lancer

21-05-2020 - 1 Commentaires

‘’ La saison de culture est là, et il n'y a rien de mieux que l'instant présent ’’

La nature, dans toute sa splendeur, nous amène chaque année un cycle de différentes saisons. Elles sont toutes différentes de par leur période propre et leurs attributs respectifs affectent notre environnement de différentes manières. Nous célébrons actuellement le printemps, et le soleil et les précipitations qui vont avec. C'est à cette période de l'année que les graines germent, que les fleurs bourgeonnent et que les arbres sont en fleurs. Ça pousse partout autour de nous, et à l'intérieur de nous également. Nous pouvons observer la croissance végétative dans la nature, mais quand il s'agit des graines que nous avons fait germer et les plantes dont nous prenons soin, nous pouvons influencer la plante elle-même de manière à décupler son potentiel et l'importance de sa récolte. Dans un monde où la culture du cannabis peut devenir une carrière ou même un travail à plein temps, il est essentiel de rappeler qu'avec ou sans nous, l'herbe continuera de pousser. Tout en continuant à exécuter cette petite danse à chaque fois que votre graine de Sheeba germe et se met à se développer, vous pouvez aussi saisir l'opportunité de maximiser de différentes manières le potentiel de sa croissance.

Les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent et transfèrent de l'énergie. La photosynthèse intervient au moment où les premières feuilles s'ouvrent et voient la lumière. En continuant de se développer, la plante suivra un cycle naturel de vie et de reproduction. C'est à ce jeune âge que vous pouvez agir pour maximiser la récolte en coupant la plante à certains endroits. Ces tailles, plutôt qu'endommager la plante, aide plutôt à un meilleur équilibre dans le processus de photosynthèse dans la plante. Ce sont ces tailles essentielles au jeune âge de la plante qui vont lui donner sa forme et sa structure.

Quand faire le Top, le FIM, ou le LST ?

La marijuana pousse par jeux de feuilles qui viennent par deux. Après le 5ème jeu de feuilles on peut couper la tête afin que deux branches partent du sommet au lieu d'une. Cela lui donnera un peu plus une forme de buisson et améliorera la récolte. Si la place disponible est suffisante, cette technique peut ête particulièrement utile. Gardez en te^te qua la plante aura besoin d'un peu de temps pour s'adapter après avoir été coupée de cette manière, et bien qu'on puisse couper la sommité d'une plante à tout moment, il vaut quand même mieux éviter de le faire lors de la floraison.

Topping – C'est la technique utilisée par la plupart des cultivateurs. Utilisez simplement vos ongles ou une paire de ciseaux pour couper la tige de votre plante juste en dessous du nœud supérieur, là où les nouvelles feuilles auraient dû apparaître. Couper la plante à ce moment fera apparaître deux branches, rendant la plante un peu plus buissonneuse et donnant plus de volume aux feuilles. Idéalement, cette technique est adaptée aux plantes outdoor qui ont beaucoup de place et une quantité de lumière naturelle suffisante.


Fim ou (Fimming)- ‘Fuck, I missed’. La légende raconte que cette technique et son nom viennent d'un bêtise. Au lieu de couper la branche même, on peut seulement couper la partie supérieure des nouveaux jeux de feuille pour obtenir deux apex au lieu de deux branches. Bien que ce soit grossièrement la même technique que le topping, fimmer une plante peut s'avérer très pratique si la plante a moins de place pour pousser, ou s'il y a beaucoup de plantes dans un même espace. couper la plante de cette manière va la stresser de sorte qu'elle va mettre plus d'énergie dans ses buds principaux du sommet au lieu de ceux du dessous. Grossièrement, la taille se fait là où poussent quatre nouveaux nœuds.


Trimming et Low Stress Training- Toutes les plantes ont besoin d'un petit rafraîchissement de temps en temps. Rappelez-vous que les grosses feuilles absorbent mieux la lumière et ont besoin de plus d'énergie. Avec le bon timming, on peut faire un trimming de la plante 2 à 3 fois pendant la période de croissance pour maximiser le potentiel de floraison. Bien qu'une plante puisse être trimmée n'importe quand, il est mieux de couper les plus grosses feuilles qui absorbent le plus d'eau et reçoivent la plupart de la lumière. Simplement couper ces feuilles donnera un boost de croissance à votre plante. Les cultivateurs appellent ça le "Low Stress Training " car la plante peut se remettre rapidement et utiliser davantage d'énergie pour les pousses plus jeunes.

Au rythme de la danse

Faire pousser une plante de marijuana peut être un procédé compliqué ou une affaire romantique. Patience et bon timing sont indispensable pour qu'elle évolue avec vigueur et bonne santé. Chaque plante est différente mais certaines choses sont communes à toutes les choses vertes qui poussent sous le soleil. Des feuilles qui reçoivent de la lumière naturelle et des racines qui, arrosées régulièrement, donneront certainement les fruits les plus riches quand arrivera le temps de la récolte. N'oubliez pas qu'une plante a besoin de temps une fois qu'elle a subie une taille. Les procédés de trimming, d'attente, d'arrosage, d'observation, ne sont pas bien différents que pour une danse. Le rythme, tout comme dans la nature, devrait être naturel et jamais stressant. Le timing en est l'essence.

Est-ce qu'Antonio, amoureux des trucs verts, vient de vous inspirer ? Consultez notre collection de graines pour plus d'idées.



Commentaires

  • Willie 23-07-2016 22:07:18

    Can't wait to get it growing



Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.