Étude de phase II: l'ecstasy et le syndrome de stress post-traumatique

31-08-2011 - 0 Commentaires

Étude de phase II: l'ecstasy et le syndrome de stress post-traumatique La MDMA ou l’ecstasy pourrait bien apporter un soulagement aux personnes souffrant de trouble de stress post-traumatique (SSPT). Comme nous l'avons posté avant, des petites études ont montré les effets potentiellement bénéfiques lors de l'utilisation d'ecstasy dans une manière supervisée et en conjonction avec de la psychothérapie intense.

Maintenant l'étude de phase II à lieu et l'accent est mis sur les anciens combattants américains qui sont fortement traumatisées par les horreurs qu'ils ont vu pendant leur tour de service.

L'étude réalisée par l'Association multidisciplinaire pour les études psychédéliques (MAPS) est effectuée dans une clinique à Charleston, en Caroline du Sud. Il vise à obtenir l'autorisation pour faire de la MDMA un médicament d'ordonnance, mais quand –et si- cela va se passer reste incertain, compte tenu de tous les tabous liés au XTC et les psychédéliques en général.

Les médicaments actuels pour les anciens combattants en détresse comprend des antidépresseurs comme la sertraline et la paroxétine, que des études ont montré parfois de justement empirer les dépressions par opposition aux patients non-médicamentés.

Rick Doblin, le directeur de MAPS, imagine un jour où l'ecstasy peut être trouvé à la pharmacie du coin.

Sources:
www.sciencedaily.com
www.motherboard.tv

Commentaires

Pas encore de commentaires, soyez le premier.


Ajouter commentaire

Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.