EncyclopédieFilm : Altered States

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Film : Altered States - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

Film : Altered States

0 Commentaires

Altered States poster


Le réalisateur anglais Ken Russell (1927 – 2011) s'est fait un nom grâce à quelques films stylés et controversés. The Devils (1971), Mahler (1974) et l'adaptation du film des Who Tommy (1975) affiche un fort penchant pour les intensités psychédéliques. Alors, avec le recul, il n'est pas très étonnant que Russel ait fini par faire un film ayant justement pour sujet précis les psychédéliques : Altered States. Ce qui est un peu plus étonnant par contre, c'est que le film soit sorti à un moment où l'intérêt des gens pour les psychédéliques était au plus bas. La vague psychédélique des années 60 touchait à sa fin pour commencer à être remplacée par le New Age et les thérapies alternatives. La drogue tendance des années 70 était la cocaïne. Altered States n'a sans doute pas été un succès commercial, mais il est devenu, avec la location des vidéos, un vrai classique culte.

Altered States a une histoire fascinante, mais il est plutôt devenu culte grâce à ses effets spéciaux. Ces visions psychédéliques ont eu lieu il y a plusieurs années de çà, et on retrouve une certaine authenticité dans les effets visuels et la sensibilité catholique de Russel. On y retrouve d'autres exemples d'images religieuses, certaines étant assez sombres et culpabilisantes, et soudain avec un twist surréaliste. La musique dissonante ajoute davantage à l'intensité de ces visions.


Altered States vision


Le film raconte l'histoire du jeune professeur en psychologie Edward Jessup (joué par William Hurt). Jessup, un des compositeurs de Timothy Leary, Carlos Castaneda, Robert Gordon Wasson et plus particulièrement John C. Lilly, qui fait des expérimentations sur la privation de sens avec l'aide de pièces flottantes. Mais il cherche davantage. Sa fascination pour la schizophrénie lui fait se questionner sur les états altérés de la conscience et l'authenticité même de ces expériences. Jessup pense que ces états sont aussi réels que les formes de conscience éveillées. Lorsqu'il entendit parler de tribus consommant des psychédéliques pour atteindre des niveaux de conscience plus élevés; il décida de visiter le Mexique. Il participa là-bas à des cérémonies qui entraînent des visions intenses. Il ramena une de ces teintures dans son laboratoire où il put l'expérimenter de nouveau avec ces cellules flottantes. La combinaison produit une puissante énergie. Jessup change de physique petit à petit comme s'il inversait l'évolution.

Bien que la deuxième parie de Altered States puisse paraître parfois uin peu idiote, elle est également très intense. Les effets pyrotechniques accompagnent le climax psychédélique. Comme beaucoup d'autres films de la même génération, Altered States n'aura qu'un petit impact, alertant visiblement la nouvelle génération des potentiels des psychédéliques. Son influence sur la culture populaire a été intéressante, avec des hommages visuels dans des clips ou des séries récentes comme Stranger Things et on retrouve de nombreux samples sonores sur des disques de Ministry et DJ Shadow. Après toutes ces années Altered States reste un film singulier qui présente un point de vue unique sur les substances altérant l'esprit. Un vrai classique psychédélique.

Altered States (1980)
Réalisateur : Ken Russell
Acteurs : William Hurt, Blair Brown, Bob Balaban
Durée : 103 minutes



Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.