EncyclopédieCarlos Castaneda

Recevez gratuitement 1 graine avec votre commande de graines | Voir les graines de cannabis

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Carlos Castaneda - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

Carlos Castaneda

1 Commentaires

Carlos Castaneda (1925-1998) est un anthropologue culturel, né au Pérou, qui a écrit de nombreux livres. Dans ces livres, il a décrit ses expériences avec un chaman mexicain qu'il a appelé Don Juan. Grâce à ses points de vue et à ses aventures surréalistes, les livres de Castaneda sont devenus très populaires en occident.

Carlos Castaneda portrait


De nombreuses personnes en occident ont été introduits à l'utilisation des psychédéliques avec son travail. Ce cette manière, les livres de Carlos ont été d'une grande contribution dans la révolution psychédélique. Ce mouvement à gagné en popularité dans les pays de l'Ouest au siècle dernier.

Son travail a été considéré au début comme n'étant pas de la fiction. Les critiques ont vite questionné la véracité des évènements. En réalité, savoir différencier ce qui est vrai de ce qui est faux est un vrai mystère. Mais ce ne sont pas uniquement ses livres qui sont mystérieux, sa femme l'est tout autant. Nous aborderons dans cet article ses livres, les critiques à l'encontre de son travail, et le message plus profond répandu par Carlos Castaneda.

Le premier mariage de Carlos Castaneda

Castaneda a quitté le Pérou pour les États-Unis au début des années 1950, où il est officiellement devenu citoyen américain en 1957. Il a étudié l'anthropologie à UCLA, Los Angeles. D'après son ex-femme Runyan, ils se sont mariés en 1960. Le mariage a eu lieu au Mexique. Le fils de Runyan a été reconnu par Castaneda comme son propre enfant, bien qu'il n'était pas son fils biologique. Le couple se serait séparé au bout d'un an, bien que cela ne soit pas documenté.

Carlos Castaneda et Don Juan

Castaneda a écrit trois livres pendant ses études anthropologiques : Les enseignements de Don Juan ou : Une connaissance Yaqui, Une réalité séparée et Voyage à Ixtlan. Ces bouquins sont les traces de ses voyages d'étude au Mexique. Il était au départ très intéressé par l'utilisation que faisaient les indiens des herbes médicinales. Puis il a rencontré le chaman Don Juan Matus lors de l'un de ces voyages. Cet homme appartenait à la tribu Yaqui du Nord du Mexique. Castaneda était fasciné par son savoir, ses points de vue magiques et les expériences psychédéliques dans lesquelles il a été guidé.

Castaneda décrit comment il est devenu l'élève de Don Juan. Don Juan était supposé être en contact permanent avec une réalité qui nous est inconnue. Il enseigna à Castaneda la façon d'entrer dans ce monde merveilleux. Castaneda raconte dans ses livres la réalisation du processus, les visions qui vinrent à lui et ce qu'il devait faire. De cette manière, le lecteur peut avoir une vision encore plus approfondie.

Don Juan prétendait aussi être un Nagual. Cela signifie qu'il pouvait entrer dans la conscience d'un animal totem spécifique. Dans la tradition chamanique, c'est un phénomène assez courant. Dès que vous vous changerez en animal au cours d'une vision, et que vous verrez le monde à travers la conscience de cet animal, alors vous obtiendrez d'après les indiens un état de conscience plus élevé.

En 1973, Castaneda a obtenu son doctorat à UCLA. Un an plus tard, il publia le livre Tales or power, représentant la fin de sa période étudiante avec Don Juan. Il pris après cela une retraite totale. Il continua à écrire des livres, mais ne fît plus d'apparition auprès du grand public.

Carlos Castaneda et ses trois femmes

En 1973, Castaneda acheta une grande maison où il vécut avec trois femmes. Elles étaient appelées les sorcières de Castaneda. Elles ont clamé être également les élèves de Don Juan, ce que Castaneda a confirmé. Les trois femmes se sont coupées de tout lien social et ont même changé d'identité. Regina Thal devint alors Florinda Donner-Grau, Maryann Simko devint Taisha Abelar et Kathleen Pohlman s'est alors appelée Carol Tiggs. Toutes trois ont étudié l'anthropologie avec Taisha Abelar. Les femmes de Castaneda refusaient de se faire photographier, et ainsi les seules photos d'elles sont celles prises avant qu'elle n’emménagent avec Castaneda.

Deux autres femmes faisaient partie de son cercle proche. Elles n'ont cependant pas été les élèves de Don Juan mais des fidèles supportrices de Carlos Castaneda. La première femme s'appelait à l'origine Patricia Partin et pris le nom de Blue Scout. Elle divorça de son mari et s’installa avec Castaneda. En 1995 elle devint officiellement sa fille adoptive. D'après des témoignages, elle changea beaucoup en commençant à vivre avec Castaneda. Elle se comportait comme un petit enfant et jouait apparemment à la poupée. Il est possible quelle ait été atteinte d'infantilisme. L'autre femme était Kylie Lundahl. On n'en sait que très peu à son sujet. Elle s'occupait des affaires financières du groupe.

Florinda Donner-Grau a aussi écrit le livre Shabono: A Visit to a Remote and Magical World in the South American Rain Forest. Elle décrit comment elle a été inspirée par la culture des indiens Yanomami. Son livre ne dit pas clairement si elle a vécu avec eux. Les critiques l'ont accusé de plagiat. Dans son livre, on retrouve de nombreuses choses présentes dans la biographie d'Helena Valero, qui grandit véritablement avec les indiens Yanomami. Comme Donner-Grau partage principalement ses expériences personnelles dans son livre, celui-ci n'est pas considéré comme étant d'une grande valeur anthropologique. Elle écrivit plus tard deux livres, sur la sorcellerie et la magie.

Tasiha Abalar a écrit le livre The Sorcerer's Crossing: A Woman's Journey dans lequel elle prétend avoir vécu un an dans la maison magique de Don Juan au Mexique. Ce livre est aussi principalement fictionnel d'après les critiques.

Carlos Casteneda et Clear Green

Dans les années 90, Carlos Castaneda a écrit pour la première fois un livre sur la "Tensegrity". Il a utilisé ce terme pour donner aux leçons de Don Juan un petit côté moderne. Il donne des conseils pratiques sur certaines postures que l'ont doit adopter et des exercices psychologiques relatifs au NLP. Il serait possible de changer de conscience grâce à ces exercices. Les postures étaient également appelées passes magiques. Elles étaient expérimentées par les devins du Mexique ancien, et transmis de génération en génération.

Clear Green est apparu au cours des années 1990. Il s'agit d'un réseau mondial toujours actif, où les gens peuvent apprendre ces passes magiques. D'après Castazneda, en pratiquant cet enseignement, il est possible d'élever son "consensus kinesthésique". De cette manière, la liberté du devin est renforcée. Les rassemblements sont organisés par des volontaires. Il faut juste payer al location de la salle. De nombreux pays ont leur groupe Clear Green qui offrent des enseignements.

La mort mystérieuse de Carlos Castaneda

Castaneda est mort le 27 avril 1998 d'un cancer du foie. Sa crémation a été faite en privé, puis ses cendres ont été envoyées au Mexique. Sa mort nez fût annoncée que deux mois plus tard.

Immédiatement après sa mort, les cinq femmes de son entourage proche disparurent. Comme elles avaient rompu tout contact avec leurs proches, il fallut du temps avant de se rendre compte de leur disparition. Il n'y a jamais vraiment eu d'enquête. Rien ne montrait quelques chose d'anormal et la police n'a pas jugé nécessaire d'ouvrir une enquête.

Cependant, la voiture de Partin a été retrouvé dans la vallée de la mort après la mort de Castaneda. Cette zone désertique est considérée comme très dangereuse et sa mort était redoutée. On ne retrouva son corps qu'en 2006. Son identité a pu être confirmée grâce à une recherche ADN. On a conclus à un suicide. Peut-être a-elle roulé dans le désert jusqu'à mourir de froid. A ce jour, on n'a toujours rien appris des quatre autres femmes. Peut-être sont-elles toujours en vie, ou peut-être qu'elles se sont suicidées comme Partin.

Teachings of Don Juan book cover


Bibliographie de Carlos Castaneda

  • The Teachings of Don Juan: A Yaqui way of knowledge (1968) est le premier livre dans lequel Castaneda comment il a rencontré par hasard le vieil indien Yaqui Don Juan, lors d'un voyage d'étude. CE chaman, ou brujo (qui veut dire aussi magicien), s'est avéré avoir un savoir exceptionnel. Castaneda a été son étudiant pendant 10 ans, et par le biais de substances hallucinogènes, comme celle du cactus peyote cactus, de l'herbe Jimson ou des champignons à psilocybine mexicains, il a pu accéder à des réalités parallèles. Dans la première partie Castaneda partage ses visions obtenues lors de cérémonies et ajoute les connaissances apportées par Don Juan. Don Juan faisait cela principalement en posant les bonnes questions qui entraînaient la réflexion de Castaneda. Ces dialogues sont décrit de manière exhaustive dans ses livres. Dans la deuxième partie, Castaneda énumère les visions acquises.
  • A Separate Reality (1971) est une suite du premier livre. Dans le premier livre, il recule devant le test ultime qu'un devin, d'après les indiens, doit passer. C'est pour cela qu'il retourna en là-bas en 1968 pour entrer dans un monde, guidé par Don Juan, dans lequel aucun occidental n'était entré. Dans ce livre, les expériences mystiques et perceptions surnaturelles sont discutées plus en détail.
  • Journey to Ixtlan (1972) dans ce troisième livre dans lequel Castaneda partage ses leçons concernant la manière dont la nature devrait véritablement être perçue, et comment il faut rompre avec sa routine journalière. Castaneda a par exemple découvert comment mettre un stop au flux permanent des interprétations..
  • Tales or Power (1975) décrit comment Don Juan a enseigné à Castaneda la plus puissante des leçons du cœur du magicien.
  • The Second Ring or Power (1977). Il y a chaque fois un nouveau test encore plus grand que Castaneda doit endurer s'il veut vraiment se transformer de personne insignifiante à un guérir. Ce cette manière le voyage continue.
  • The Eagle's Gift (1981) dans ce livre Castaneda poursuit son travail et Don Juan continue à tester la perception contemporaine de la réalité. Il prouve qu'il est un aigle qui peut nous donner des visions profondes. C'est une pratique courante des chamans d'Amérique du Nord.
  • The Fire from Within (1984) est une discussion profonde sur le savoir de l'aigle.
  • The Power or Silence (1987) décrit comment Don Juan a partagé ses secrets de l'auto-réalisation et montre comment toute la puissance et la sagesse réside en nous. Castaneda apprend ce qui se passe exactement entre la naissance et la mort, et il en résulte une vie qui a encore plus de sens.
  • The Art or Dreaming (1993) le sujet de ce livre est ce que peuvent nous enseigner les rêves.
  • Magical Passes: the practical wisdom of the shamans of ancient Mexico (1999) dans ce livre Castaneda partage un grand nombre de postures physiques et d'exercices mentaux qu'utilisent les sorciers mexicains depuis des milliers d'années. EN faisant ces exercices, le lecteur est capable de changer de conscience. C'est une manière plus pratique d'obtenir des visions.
  • The Active Side of Infinity (1999) dans ce travail multilatéral, paru à titre posthume, Castenada donne une vision globale de ce qu'il a appris tout au long de sa vie. Ce travail est très accessible, car on y trouve bien moins de confusion que dans ces livres précédents. Ce livre ne contient ni conte merveilleux, ni expérience psychédélique, ni personne qui se transforme en animal. Don Juan lui demande simplement de regarder derrière lui dans sa vie pour en acquérir du savoir. De cette manière, le vieux mysticisme des Yaqui viendra à la vie.
  • The Wheel of Time: Shamans or Mexico (2000) a été composé après la mort de Castaneda et il contient une sélection des citations de ses précédents dix livres. Il ne raconte pas de véritable histoire mais il fait plutôt le résumé de ses autres livres. Ce fût une déception pour ses fans qui espéraient plutôt une dernière aventure excitante.
Castaneda on the cover of Time Magazine


La philosophie de Carlos Castaneda

D'après Carlos Castaneda, une autre réalité bien plus grande et remplie de sens existe et dépasse la réalité contemporaine. Il est possible pour nous de devenir des gens libres à travers une recherche très minutieuse. Toute notre force et sagesse résident à l'intérieur de nous. La résistance que nous ressentons face à notre environnement est illusoire car nous résistons seulement contre nous-même.

De nombreuses manières, il ne s'agit en aucun cas d'un savoir unique. De nombreux maîtres, professeurs spirituels et gourous prétendent à peu près la même chose, mais la façon qu'a Castaneda de partager son savoir était très spéciale. Il a touché de nombreuses personnes avec ses livres, et il a apporté une grande contribution au mouvement New Age et à la révolution psychédélique. Il a également été capable d'expliquer de nombreux aspects du mysticisme.

Critique du travail de Carlos Castaneda

Les critiques ont sérieusement douté de l'existence de Don Juan. Il y a plusieurs raisons à ce point de vue :

  • Le personnage de Don Juan est très inconsistant.
  • Don Juan utilise parfois des jeux de mots en anglais, alors qu'il ne parlait qu'espagnol.
  • Les enseignements de Don Juan sont complètement différents de ceux des indiens Yaqui.
  • Robert Gordon Wasson, le premier a encenser le travail de Castaneda, s'est ensuite rétracté. D'après Wasson, les connaissance en botaniques présentées Castaneda sont incorrectes.
  • Il y a également des anachronisme. Les évènements sont mélangés. C'est quelque chose dont on se rend compte quand on lit avec attention ses trois premiers livres dans l'ordre.

Critiques de Carlos Castaneda en tant que personne

La manière dont Carlos Castaneda a mené sa vie a également été critiquée. Par exemple, il encourage l'abstinence sexuelle dans ses livres, alors qu'il n'a jamais pratiqué l'abstinence lui-même. Il vivait lui-même avec plusieurs femmes en même temps. Castaneda est mort d'un cancer du foie, alors qu'il décrit dans ses livres la manière de vaincre un cancer par la seule concentration mentale. D'après les critiques, toutes ces exemples montrent qu'il ne vivait pas vraiment selon les leçons qu'il donnait, et il n'avait pas non plus les connaissances qu'il prétendait.

Amy Wallace, un ancien supporter de Carlos Castaneda, a écrit le livre Sorcerer's Apprentice à son sujet. Elle souligne les différences entre le Carlos Castaneda public et la manière dont il agissait vraiment. Elle a observé : "Ne jamais donner son pouvoir à quelqu'un qui prétend avoir un savoir spécial. C'est la pire erreur que j'aie pu faire."

Replacer les livres de Carlos Castaneda dans la bonne perspective

IL est plus ou moins convenu que les livres de Carlos Castaneda sont des œuvres de fiction. Mais la question qui se pose, c'est de savoir si c'est si terrible que çà. Certains pourraient dire que çà serait plutôt brillant si Don Juan n'avait jamais existé. Cela voudrait dire que la sagesse que partage Castaneda viendrait de lui-même. Sa manière d'écrire en a captivé beaucoup. Dans ses livres, il se présente comme un élève, et non comme un maître. De cette manière, ses livres prennent vie et le lecteur s'identifie à lui.

En lisant, on se rend compte que Castaneda a du lutter comme élève, et comment il a obtenu ses visions. C'est bien sûr bien plus agréable que d'écouter la leçon classique d'un professeur. C'est pour cette raison que çà ne serait pas si grave si ses livres étaient en majeure partie de la fiction. En parallèle, il a clairement gravité autour du culte gourou et du culte malsain qui a été fait autour de lui. C'est quelque chose que l'on peut voir dans le livre d'Amy Wallace's.

Bien sûr, nous voyons ce phénomène assez souvent : une personne charismatique qui utilise un savoir existant en y ajoutant sa touche personnelle et qui entraîne chez lui un développement de l'égo. Avec toutes les conséquences qui y sont liées.

En résumé, le contenu des livres de Castaneda peut très certainement nous inspirer, mais il ne fait sans doute pas tout prendre au pied de la lettre. Après tout, il n'a lui-même pas fait tout ça.



Commentaires

  • coupcoupdad 08-04-2018 01:55:27

    Happy Holidays!


Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.