Encyclopédie4-fluoroamphétamine (4-FA)

Recevez gratuitement 2 graines avec votre commande de graines | Voir les graines de cannabis

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

4-fluoroamphétamine (4-FA) - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

4-fluoroamphétamine (4-FA)

1 Commentaires

Qu’est-ce que le 4-fluoroamphétamine ?

Le 4-fluoroamphétamine – aussi connu sous le nom de 4-FA, 4-fluor, 4-fmp, para-fluor amphétamine ou 4 fluoro-α-methyl-phenethylamine – est une drogue de synthèse de la classe amphétamine. Il est utilisé essentiellement comme drogue de fête, comme alternative à la MDMA et au speed. Le 4-FA est entré dans le marché des drogues récréatives aux alentours de 2001, mais ses effets sur l’Homme n’ont encore fait l’objet d’aucune recherche scientifique. Les consommateurs décrivent ses effets comme étant plus euphorisants que le speed et plus stimulants que la MDMA. On le trouve le plus souvent sous forme de poudre blanche ou encore de tablette. Il est généralement consommé oralement mais peut aussi parfois être sniffé.

Histoire

Le 4-fluoroamphétamine a été synthétisé pour la première fois par Alexander Shulgin, qui a développé une grande variété de substituts d’amphétamines du type phényléthylamine. La substance a d’abord fait l’objet d’une recherche scientifique sur des rats en 1975. Il n’y a jamais eu d’études au sujet des effets sur le cerveau humain.

Le 4-FA est entré sur le marché des drogues récréatives en 2001. Cette drogue de synthèse n’est pas répertoriée dans la plupart des pays. Aux Pays-Bas, Le 4-FA ne relève pas de la règlementation sur l’Opium mais il figure sur le registre médicamenteux, ce qui signifie qu’il faut une licence pour le produire, le commander ou le vendre. Il est cependant possible de commander du 4-FA sur internet. Il est considéré comme une substance illégale en Allemagne, Pologne, Hongrie, Slovaquie et au Royaume-Uni.

Chimie

4-FA

Le 4-fluoramphétamine est à la fois un agent de libération et un inhibiteur de recapture de dopamine, sérotonine et norépinephrine. Il est très proche de l’amphétamine, et seul l’atome d’hydrogène à la 4ème place du noyau phénylique est remplacé par un atome de fluorine.

Il a été découvert chez le rat que le 4-FA réduisait l’activité de l’hydrolase tryptophane et abaissait les taux de sérotonine et d’acide 5-hydroxyindoleacetic dans le cerveau entier. Les taux de sérotonine et d’acide 5-hydroxyindole se réduisaient seulement pendant une courte période (2-6 heures) après la prise de la drogue et les niveaux de 5-hydroxyindole revenaient essentiellement à la normale dans les 24 heures.

Effets

Les effets positifs suivants du 4-FA ont pu être observés : c’est un stimulant qui provoque une augmentation de l’énergie et des sensations euphorisantes d’une manière similaire à la MDMA. Le 4-FA améliore l’humeur, amplifie le sentiment d’empathie et la sensation de chaleur, facilite l’ouverture et la sensation d’unité et peut amener à parler de façon excessive. En outre, le 4-FA renforce la perception sensorielle, donne un high corporel et stimule l’envie de danser. Les utilisateurs rapportent être complètement immergés dans la musique et avoir plus de « contrôle » qu’avec la MDMA.

Tout comme les autres amphétamines, le 4-FA peut provoquer des claquements et grincements des dents chez certains consommateurs et peut supprimer l’appétit. Comparé à d’autres substance chimiques, les effets d’hyperthermie semblent être moins sévères, bien qu’il y ait toujours des risques de surchauffe de l’organisme. En outre, le 4-FA accélère le rythme cardiaque et peut causer des nausées, des migraines, une certaine anxiété ou une sensation inconfortable. L’insomnie est un autre effet secondaire possible du 4-FA.

Les consommateurs rapportent que les effets provoquant l’empathie sont plus forts dans les trois premières heures, alors que la deuxième partie du trip a des effets plus stimulants.

Utilisation

D’après plusieurs sources, un dosage de 80-140 mg est considéré comme commun. Un dosage de 50-80 mg provoque un trip plus modéré.

Le 4-FA est sous la forme d’une poudre blanche, parfois de tablettes, et il est mieux de le consommer oralement, tel quel, ou rassemblé dans un petit morceau de feuille à rouler ou en gélule. Il est aussi possible de le mélanger à de l’eau ou du jus de fruit. Les effets du 4-FA se font ressentir au bout de 30 minutes à 1 heure. L’expérience entière dure environ 6 heures, avec un pic vers 2-4 heures. Certains consommateurs rapportent des trips de 12 heures.

Il est également possible de sniffer le 4-FA, bien que cela endommage les muqueuses nasales et puisse être douloureux pendant une quinzaine de minutes. Les effets seront plus courts et plus intenses que prise oralement.

Avertissement

Comme nous l’avons dit plus haut, aucune recherche officielle n’a été menée sur l’Homme. Comme avec beaucoup de substances chimiques, vous êtes votre propre cobaye en l’essayant.

Le 4-FA étant relativement proche du speed (méthamphétamine), vous pouvez vous attendre aux mêmes risques sur la santé. Ça signifie que vous ne devriez jamais combiner le 4-FA avec un IMAO. On trouve les IMAO dans les médicaments tels que les antidépresseurs, mais aussi dans une variété de produits naturels comme le Syrian rue (peganum harmala), le banisteriopsis caapi, la fleur de la passion et le yohimbe.

Les personnes souffrant de problèmes cardiaques (artériosclérose, hypertension) devraient être très prudents vu que les amphétamines ont une influence sur le rythme cardiaque.

Les recherches ont montré que la consommation d’amphétamines pendant une grossesse pouvait réduire le poids du bébé à la naissance et augmenter le risque d’anomalies cardiaques au cours de la petite enfance ou d’autres malformations à la naissance. La méthamphétamine peut être transmise par l’allaitement, et cela doit sûrement être aussi le cas pour le 4-FA.

A notre connaissance, aucun incident fatal dû au 4-FA n’a été rapporté à ce jour.

Combinaisons

On connait peu de choses sur les effets à long terme du 4-FA et encore moins sur ses interactions avec d’autres substances. Les différentes amphétamines se combinent en général très bien, bien que certains utilisateurs aient rapporté que le 4-FA supprimait les effets euphorisants de la MDMA.

Certains combinent le 4-FA avec la méthylone (MDMC), une autre drogue de synthèse proche de la MDMA. Des expériences positives et négatives ont été rapportées, mais nous présumons que cette combinaison est assez nocive pour le cerveau vu que la neurotoxicité des deux substances s’ajoutent.

L’alcool en combinaison avec les amphétamines sollicite le foie et les reins, causant la déshydratation. Cela peut causer une chaleur trop importante du corps et augmenter les effets secondaires négatifs.

On ne sait rien sur les interactions avec les substances psychoactives communes, bien qu’il soit évident que le 4-FA ne devrait jamais être combiné avec un IMAO (voir « avertissement »).

Plus de documentation

-4-FA in Spuiten & Slikken (programme tv néerlandaisDutch)

-Erowid 4-fluoroamphetamine vault

-Statut légal du 4-FA

-4-fluoramphetamine in rats: Fuller et al. Neuropharmacology, 1975.

Sources :

-Erowid 4-fluoroamphetamine vault

-Wikipedia

-Drugsinfoteam

-Unity

-Drugsforum sur les drogues de synthèse

-4-fluoramphétamine chez les rats : Neuropharmacology, 1975.



Commentaires

  • Macrom 28-01-2018 14:36:42

    C’est une drogue superbe qu’elle soit sniffée, injectée ou bien ingérée.
    C’est la drogue parfaite en cas de guerre... pas trop d’effets secondaires m, je pense que les cardiaques devraient s’abs D’en consommer, maladies rénales également.
    Je conseille de beaucoup boire d’eau et de ne pas trop en prendre au debut. Cette drogue fera faire de la tachycardie au debut, puis atténuation au bout de deux semaines de consommation journalière en trois prise, matin midi et soir d’environ 25/50 m’y à 70 mg
    Les effets secondaires ressentis partent au bout de deux semaines de consommation


Ajouter commentaire

Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.