EncyclopédieLa méditation

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

La méditation - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

La méditation

2 Commentaires

Qu'est-ce que la méditation ?

La méditation est dérivée du mot latin meditatio qui vient du mot meditari, qui signifie « réfléchir ». Cela ne semble pas correct car la méditation a très peu à voir avec le fait de penser. En fait, les trois raisons principales pour lesquelles les gens méditent sont plutôt opposées à cette idée :

Monk performing meditation

  1. Vider la tête de ses pensées, pour se calmer
    Nous avons souvent tendance à nous identifier à nos pensées, nous considérons être cette voix dans notre tête. La méditation nous permet de réaliser que nous expérimentons en fait nos pensées avec notre conscience. Cela nous permet de laisser aller nos pensées, avec le bénéfice d'apporter également un état d'esprit clair et serein. C'est la raison pour laquelle la méditation prend une place importante dans la routine quotidienne de nombreuses personnes.
  2. Réaliser le divin ou ne faire qu'un avec la conscience collective
    Il se peut que vous vous mettiez, avec la méditation, à réaliser que vous n'êtes en fait qu'une partie d'un tout bien plus grand. Il se peut que vous vous rendiez compte que vous êtes plus qu'un corps avec des sentiments et des pensées, ce qui peut résulter en un sentiment d'unité plus fort.
  3. Développer certaines qualités
    La méditation est parfois utilisée pour nourrir et développer certaines qualités. En concentrant votre attention sur un aspect en particulier, il est possible de travailler sur certaines qualités. Nous développeront cela plus tard.

Pour ceux qui n'ont jamais médité ou ne se sont jamais immergés dans l'art de la méditation jusqu'à ce jour, cette liste peut sembler un peu vague. La méditation est cependant très utile et tout le monde peut la pratiquer. Cet article essaiera, entre autres, d'expliquer comment cela fonctionne.

Histoire de la méditation

La méditation est pratiquée depuis des milliers d'années, depuis le moment où les chamans ont découvert qu'ils pouvaient atteindre l'état de transe grâce à des chants, des rythmes, des danses et des psychédéliques naturels. Ils découvrirent ainsi différentes formes de conscience, depuis lesquelles certaines religions allaient plus tard émerger.

Les premières traces de la méditation viennent d'Inde, où les prières Védiques développaient le sens de soi par la pratique d'exercices de méditation. Les résultats de cette pratique leur faisaient croire que le divin se trouvait essentiellement en soi-même.

Du mouvement védique se sont développés le bouddhisme et le yoga aux alentours de 500 ans avant J.C., qui se sont répandus en Chine et au Tibet. La méditation a ensuit atteint le monde occidental la première année après J-C. Les romains ont observé les moines orientaux qui restaient assis en silence complet sur le sol, les jambes croisées, pendant des heures entières. Ils ne comprenaient pas vraiment ce que ces moines faisaient et ne pouvaient pensaient seulement qu'ils étaient juste profondément perdus dans leur pensées. C'est pourquoi le mot meditari, réfléchir, a été choisi, alors qu'il s'agit pourtant d'un exercice de concentration, qui a pour but de vous extraire de vos pensées autant que possible.

buddhism and eastern meditation

En Occident, les premières personnes à méditer étaient les moines chrétiens qui vivaient reclus en Égypte et en Palestine. Cependant , la méditation n'a pas atteint le grand public avant le début du dernier siècle. Au 15ème siècle, la méditation traditionnelle a été bannie par l'Église. Même si la prière est une forme de méditation mais qui « purifie l'Esprit », et qui peut conduire à la réalisation de soi avec le divin, la méditation a été interdite par l'Église.

En ces temps, la méditation était seulement pratiquée en Occident en secret par les alchimistes. L'alchimie est une philosophie de la nature, une combinaison entre une sagesse orientale et occidentale. Au 17ème siècle, l'alchimie a disparu avec l'évolution de la science occidentale. Et ainsi la méditation a complètement disparu de la société occidentale.

Cela a changé au début du vingtième siècle, où l'on s'est de plus en plus intéressé à la sagesse, aux philosophies et aux religions orientales. La méditation a été réintroduite dans la société occidentale. De nombreux occidentaux ont pu expérimenter les effets positifs des exercices de concentration. Mais elle reste encore pour beaucoup quelque chose d'exotique et pas forcément à utiliser dans leur vie de tous les jours.

La situation est restée globalement la même jusqu'au début des années 70, où le scientifique Jon Kabat Zinn développa le premier entraînement de méditation. Au cours de sa carrière de scientifique, il était amené à rentrer en contact avec des malades chroniques et il a pensé que la méditation pouvait leur être bénéfique. Tout le monde n'apprend pas la méditation aussi facilement et la sagesse orientale n'était pas forcément toujours accessible à quelqu'un de l'Ouest, alors Zinn a développé ses propres exercices de méditation, qu'il a appelé « entraînement de l'attention constante».

Cet entraînement rendait l'apprentissage de la méditation assez facile, sans y appliquer un quelconque contexte religieux. On a donné raison à Jon Kabat Zinn car ses malades ont retiré des bénéfices de ces séances de méditation. Les effets bénéfiques de la méditation ont même été prouvés scientifiquement en 1982. Les individus souffrant de douleurs chroniques ont ressenti moins de douleurs et moins de baisse de moral après 10 semaines d'entraînement à la méditation [1]. Lentement mais sûrement, la méditation s'est installée dans les centres de soins mentaux en occident. C'est pourquoi il est parfaitement normal de nos jours de s'inscrire pour une pratique de la méditation dans des institutions pour la santé mentale.

Types de méditation

Les techniques de méditation peuvent être divisées en deux types : la méditation orientale et la méditation occidentale. Il y a un nombre presque infini de techniques modernes de méditation, mais pas énormément de techniques de médiation traditionnelle orientale. Vous trouverez dessous une liste de techniques de méditation orientale, suivie par une petite sélection des formes de médiation moderne les plus connues.

Types de méditations orientales

  • Vipassana est considérée comme la forme de méditation la plus pure. Avec Vipassana, l'intention est de seulement être là, sans vouloir rien changer. Il faut en général s'assoir sur un coussin, les jambes croisées, en se concentrant profondément sur soi. Le laisser-aller est la clé.
  • La méditation Gibberisch vient de la tradition Sufi et a pour but de casser le schéma habituel de la pensée. Cela peut être fait en parlant de manière complètement incompréhensive (les Sufi mystiques qui ont inventé cette technique ne parlaient jamais aucun langage, mais déblatéraient seulement du charabia) mais aussi en riant, criant ou pleurant. En fait, tout est permis à partir du moment où l'on coupe le flux de pensée habituel. L'idée est qu'une fois qu'on a tout exprimé, alors on peut se relaxer.
  • La danse Sufi a pour but de ne vous faire sentir qu'un avec Dieu. Cette forme de méditation est pratiquée par des hommes en longue robe avec un chapeau pointu. Les hommes pivotent sur leur propre axe et c'est ce tourbillon qui les ramènerait au cœur de l'existence.
  • La méditation Mantra est bien connue comme étant la médiation des bouddhistes tibétains, mais également par beaucoup d'autres religions portant différents noms (dont le christianisme). Au cours de la méditation mantra, le même mot ou la même phrase est répétée, ce qui a un effet calmant, résultant en une attitude d'ouverture. Cela a également un sens de révérence et de respect. Un exemple de mantra en Christianisme est la répétition du « Je vous salue Marie » ou du « Notre Père ».
  • La méditation Zen est caractérisée par une posture droite, assis sur un coussin avec le dos droit, les jambes croisées et fixant un mur blanc. Vous devez compter votre respiration de 1 à 10 et recommencer à nouveau. De cette manière vous ne vous laissez pas distraire. Cette technique est assez similaire à Vipassana, mais avec la méditation Zen les yeux se concentrent sur un mur blanc au lieu d'être fermés.
  • peaceful, zen waterfall

  • La technique de visualisation consiste à faire passer des images devant les yeux. Ces images ont des formes et des caractéristiques, c'est une personnification. Vous créez essentiellement les images mentales de ce que vous voulez en utilisant votre visualisation. Pour vous relaxer, vous pouvez vous repasser en tête les images de votre dernier séjour au bord de mer ou imaginer une cascade. Ça peut être également une visualisation interne de la guérison d'une plaie ou n'importe quoi d'autre.


La méditation moderne

  • La méditation du rire est dérivée de la médiation active Sufi, où l'on est encouragé à sourire et rire autant que possible. Même si il n'y a pas de raison de rire, le rire est très bénéfique au système immunitaire. Rire vous fera vous détendre et les inquiétudes disparaîtront.
  • La méditation sociale est conçue pour vous aider à prendre conscience de votre silence intérieur, qui persiste quelque soit l'agitation sociale. Avec des techniques de respiration, des mouvements et de la musique, vous pouvez limiter les pressions de la vie quotidienne. Vous parvenez en même temps à rester vous-même. Cela vous apprend à rester vous-même dans votre vie quotidienne.
  • La méditation active vous permet de vous immerger dans un mouvement ou une expression. Le résultat est que vous parviendrez facilement à vous séparer de votre esprit. Pendant la méditation active, vous travaillez avec les bioénergies, les expressions émotionnelles, la danse, le mouvement et les sons.
  • La méditation de l'attention constante vous entraîne à être plus dans le moment. On vous apprend petit à petit à concentrer votre attention de manière à ce que vous fassiez chaque action avec une conscience totale. C'est caractérisé principalement par l'acceptation de ses pensées ou de ses émotions, sans y attacher un jugement positif ou négatif. Cette acceptation du monde, des évènements et des gens mène à un sentiment de paix et une joie intense.
  • La méditation dynamique se concentre sur la conversion de l'énergie physique en silence profond. Ça commence avec différentes techniques de respiration, et votre corps est donc mieux oxygéné. Le résultat est la sensation d'une explosion d'énergie. Cette énergie est ensuite utilisée pour laisser sortir les émotions réprimées, ce qui vous met plus à l'aise.
  • La méditation du silence transcendantal vous donne les outils pour regagner la paix intérieure à n'importe quel moment de la journée. Cette technique consiste en différents niveaux de perception, de concentration passive, de mantras et de sons. Cet entraînement est donné de manière individuelle par en enseignant qualifié.

  • Dangers de la méditation


    Hans Wolfgang Schumann a écrit dans son livre « Buddhism » :

    « Les techniques de méditation d'immersion et d'analyse ne sont pas sans risque. Un excès peut entraîner une sorte de noyade mentale, il faut les utiliser avec attention pour ne pas faire dérailler l'esprit. Des cliniques psychiatriques à Rangoon et Bangkok ont un nombre de patients considérable dont la méditation a causé des problèmes de santé mentale. »

    tranquility through meditating

    Il est vrai que la méditation intensive peut exacerber des problèmes mentaux existants. Certains peuvent être confrontés avec la méditation à leurs émotions ou leurs pensées refoulées et cela peut leur faire perdre le sens des réalités. Cela peut mener dans de rares cas à des psychoses.

    En particulier si quelqu'un a été traumatisé dans la jeune enfance, cette personne est souvent incapable de contrôler ses émotions. Si quelqu'un souffre de sévères troubles de la personnalité, comme des psychoses ou des troubles de la personnalité limite, alors la pratique de la méditation de l'attention constante n'est pas le type de méditation à choisir.

    Les personnes en bonne santé psychologique ont peu de craintes à avoir, mais il est quand même mieux de rester prudent. Il y a de nos jours une recrue d'essence des cours de méditation extrêmement intenses, où les gens sont encouragés à s'exprimer de manière complète. A jeter leurs émotions sans retenue et à les partager avec le groupe, sans exercer de contrôle. Ces cours durent en général plusieurs jours, et les gens n'ont en général aucune idée à quoi il doivent s'attendre. Un exemple de ces cours intenses est l'entraînement Landmark.

    Ces séances peuvent être addictives à cause du sentiment de libération et du rapprochement que l'on expérimente pendant ces week-ends. D'une certaine manière, ces pratiquants pourraient être comparés aux membres d'une secte. L'étudiant ne peut plus se séparer du groupe ou de grosses sommes sont demandées pour pouvoir continuer les cours. Plus encore, les gens sont parfois poussés au-delà de leurs inhibitions, ce qui peut leur faire faire des choses qu'ils peuvent regretter par la suite. Ou encore perdre le contrôle sur le moment. Même des personnes mentalement stables peuvent être confuses avec certaines techniques. Si vous envisagez de suivre un cours de méditation, renseignez-vous d'abord sur son contenu.

    Activité du cerveau pendant la méditation

    Il y a eu de nombreuses études sur les effets bénéfiques de la méditation sur le cerveau et il a été montré que l'activité du cerveau pendant la méditation suivait un schéma unique. L'activité du cerveau pendant la méditation est remarquablement différente des autres formes de conscience, comme les pensées profondes, les rêves, le stress ou le sommeil.

    Notre cerveau produit six types d'ondes différents :

    1. Alfa (8 – 12 Hz). Ces ondes correspondent à un état de relaxation pour quelqu'un qui est encore en éveil. Les gens avec beaucoup d'ondes alpha absorbent les informations plus rapidement et sont plus à même de se concentrer et de se souvenir des choses.
    2. Beta (16 – 38 Hz). Ces ondes ont pour but de gérer les situations stressantes. La forte sensation de soi est le produit des ondes Beta.

 Les enfants avant 5 ans ne produisent pas d'onde beta. Les gens hyperactifs produisent une grosse quantité d'ondes beta. Dans un état d'éveil normal, les ondes beta composent 90 % des ondes de l'activité de notre cerveau.
    3. Theta (4 – 8 Hz). Ces ondes apparaissent quand vous êtes dans un état de relaxation intense, en général juste avant de vous endormir ou de vous réveiller. Ces ondes sont aussi en relation avec la créativité.

 Vous pouvez avoir de grandes inspirations avec ces ondes. Les gens complètement absorbés par la musique ou en pratiquant un art produisent souvent des ondes theta.
    4. Delta (0.5 – 4 Hz). Ondes du cerveau des bébés ou pendant le sommeil profond.

 Plus le sommeil est profond, plus longue sera l'onde du cerveau. Vous ne vous pouvez pas vous rappeler grand chose dans cet état.
    5. Gamma (30 – 80 Hz). Ces ondes ont été découvertes il y a seulement quelques années. Elles apparaissent lors d'une activité mentale intense, comme l'anxiété, la résolution de problèmes, et pendant un état d'alerte important.

 Les ondes gamma sont produites en réponse au stress. C'est ce qui fait que vous avez parfois l'air d'agir avant de réfléchir.
    6. Rythme du moteur sensoriel (12 – 16 Hz). Ondes présentes lors du repos physique et lors d'une forte conscience moto-sensorielle.

    Les ondes des cerveaux de plusieurs participants ont étés étudiées sous encéphalogramme pendant une participation de méditation transcendantale. Il a été découvert que le cerveau traversait ces différents états de conscience [2] :

    1. Au début, les ondes alpha deviennent plus petites et moins fréquentes.
    2. Ensuite sont créées les ondes theta. Celles-ci ne se montrent en général que pendant le sommeil. Pendant la méditation, les ondes diffèrent des formes d'ondes habituelles, mais leur ressemblent encore beaucoup. A ce stade, les cerveaux sont complètement détendus.
    3. Vient ensuite la phase de sommeil profond. Les ondes rythmiques beta s'étendent dans toute la zone du cerveau. Les ondes beta apparaissent quand on réfléchi ou qu'on prend des décisions. Cependant, les ondes beta pendant la relaxation ne sont pas les mêmes, elles sont plus synchronisées et sont présentes dans toute la zone du cerveau.
    4. Enfin, il y a une phase exceptionnelle pendant laquelle les ondes du cerveau sont complètement synchronisées.

    Ce schéma de l'activité du cerveau est vraiment unique. La méditation, quand elle est bien pratiquée, peut conduire à un état de conscience unique. Notez que ce schéma apparaît seulement dans le cas de la méditation transcendantale. Différentes techniques mèneront à différents effets sur l'activité des ondes du cerveau, ce qui conduira en retour à différents états de conscience [3][4][5].

    La méditation psychédélique

    La recherche scientifique a clairement montré que nous sommes capables de modifier notre conscience avec l'utilisation de substances. De nombreux sites internet fournissent davantage d'informations sur les techniques précises de méditation, qui peuvent conduire à des expériences psychédéliques comme : www.psychedelicmeditation.com

    Aucune étude n'a été mené sur la combinaison entre la méditation et les psychédéliques, mais ce serait une investigation à faire, car les psychédéliques peuvent avoir un effet profond sur l'état de quelqu'un, sa conscience et sa conscience de lui-même. Grâce à la recherche sur le rituel de l'ayahuasca, nous savons que la substance peut augmenter fortement les ondes alpha et theta. L'utilisation de LSD, de mescaline, de psilocybine et d'ayahuasca sans rituel amène des ondes alpha et theta plus petites et des ondes beta plus grandes [5].

    Apparemment, le rituel modifie aussi grandement l'intensité avec laquelle l'activité du cerveau change et ainsi le changement de conscience. Cela est logique, puisque un grand nombre de techniques de méditation sont utilisées pendant les rituels chamaniques, comme la danse, les mantras et le silence.

    En utilisant ces techniques, les cerveaux sont également transportés dans un état de conscience différent. Quand la méditation est combinée aux psychédéliques, il est clair que l'activité du cerveau pendant un trip normal est différent du schéma du cerveau avec un rituel psychédélique.

    C'est une raison importante pour laquelle des gens pensent que l'utilisation de psychédéliques au cours d'un rite offre une expérience différente (et avec un statut différent) que l'utilisation hédoniste des psychédéliques.

    Sources

    1. Jon Kabat-Zinn, Ph.D, An outpatient program in behavioral medicine for chronic pain patients based on the practice of mindfulness meditation: Theoretical considerations and preliminary result, General Hospital Psychiatry, Volume 4, Issue 1, April 1982, Pages 33–47
    2. J.P Banquet, Spectral analysis of the EEG in meditation, Electroencephalography and Clinical Neurophysiology, Volume 35, Issue 2, August 1973, Pages 143–151
    3. H.-Y. Huang1† , P.-C. Lo1, EEG dynamics of experienced Zen meditation practitioners probed by complexity index and spectral measure, 2009, Vol. 33, No. 4 , Pages 314-321
    4. L.I. Aftanas,, S.A. Golocheikine, Human anterior and frontal midline theta and lower alpha reflect emotionally positive state and internalized attention: high-resolution EEG investigation of meditation Neuroscience Letters, Volume 310, Issue 1, 7 September 2001, Pages 57–60
    5. Tetsuya Takahashia, Tetsuhito Murataa,Toshihiko Hamadab, Masao Omoria, Hirotaka Kosakaa, Mitsuru Kikuchic, Haruyoshi Yoshidab, Yuji Wadaa Changes in EEG and autonomic nervous activity during meditation and their association with personality trait, International Journal of Psychophysiology Volume 55, Issue 2, February 2005, Pages 199–207
    6. Erik Hoffmann, Effects of a Psychedelic, Tropical Tea, Ayahuasca, on the Electroencephalographic (EEG) Activity of the Human Brain During a Shamanistic Ritual.


Commentaires

  • Soylent 27-07-2014 21:35:31

    This article is interresting, but i'm understand all.
    Can you traduc in french ?

  • Soylent 27-07-2014 21:36:01

    I'm not understand all*


Ajouter commentaire

Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.