EncyclopédieLe Bang

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Le Bang - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

Le Bang

0 Commentaires

Des bangs de différentes tailles sont disponibles dans la Bongs dans la rubrique headshop.

Qu'est-ce qu'un bang ?

Un bang, également connu sous le nom de pipe à eau, est un dispositif permettant de fumer, généralement utilisé pour fumer du cannabis, du tabac, ou d'autres substances. La fumée en passant par un bang se refroidit à l'entrée des poumons de l'utilisateur, et est donc souvent vécu comme une expérience plus agréable.

Histoire

Il est dit que la première utilisation de pipes à eau remonte à 1100 av. JC Les archéologues en Ethiopie, en Afrique, ont trouvé des outils pour fumer qui se composait d'une partie «de refroidissement», d'une tige et d'un foyer pour brûler efficacement et inhaler les vapeurs de chanvre.

Au moment de cette découverte, on croyait que les navigateurs arabes apporté du cannabis et des pipes en Afrique au milieu du XIIIe siècle. Ces ustensiles ont également été trouvés en Asie centrale et ils ressemblaient beaucoup à ceux trouvés en Afrique, un contact culturel a dû se produire.

Plus tard, il est devenu évident que les pipes trouvées en Afrique ont été en fait conçues pour fumer du cannabis, et non pour le tabac, car les données archéologique révélent que les africains mâchés ou sniffer le tabac.

Les dispositifs pour fumer ont une plus grande ressemblance avec les bangs modernes qui ont été trouvés en Thaïlande, et ont été fabriqués à partir de bambou. C'est aussi là que le nom provient, Bong est une adaptation du mot thaï Baung. Le mot «bang» est une importation récente à l'anglais. Il a été ajouté au dictionnaire en 1971.

Les bangs ont été introduits à la culture occidentale dans les années 60 par le mouvement hippie des fumeurs de marijuana, et ont été adoptés partout dans le monde.

Utilisation

Premièrement, le réservoir - ou base - doit être rempli d'eau. D'autres liquides peuvent être utilisés, mais ils doivent être non-nuisibles. Le THC est soluble dans l'alcool, mais la quantité de THC se verra diminuée.

La substance fumée est placée dans le foyer. Une grille peut être nécessaire pour empêcher vos herbes de tomber à l'intérieur de la pipe à eau. L'utilisateur place ses lèvres autour de l'embout buccal, formant alors un joint, et inhale, la flamme sera attirée vers le fond.

Une inhalation est aussi appelée "taffe" ou "latte". La flamme est tirée vers le fond. La fumée produite passe par la tige et se stock dans la chambre à fumée.

La fumée monte dans l'eau, ce qui la refroidit, puis elle est prise au piège dans la chambre à fumée au-dessus de l'eau. Sur le côté ou l'arrière du bong, au-dessus du niveau de l'eau, il y a généralement un petit trou d'air appelée "embouchure". L'utilisateur du bong couvre cette embouchure avec un doigt jusqu'à ce que la substance dans le foyer soit consumé. C'est à ce moment là qu'il faut enlever le doigt et tirer la fumée du bong vers les poumons. Le liquide doit être rafraîchi régulièrement, de préférence après son utilisation.

Avantage

L'eau dans un bong ne sert pas seulement à rafraichir la fumée, elle réduit aussi les risques de brûlure dans la bouche, les voies respiratoires et les poumons. Elle permet égamelment à l'utilisateur d'inhaler une plus grande quantité de fumée.

La recherche a démontré que la fumée en passant par l'eau élimine efficacement les composants toxiques et cancérigènes de la fumée. Plus la fumée est en contact avec l'eau, moins elle sera toxique. Toutefois, cela ne semble pas s'appliquer pleinement à la fumée de la marijuana. Une étude commanditée par MAPS et NORML (Organisation nationale pour la réforme des lois sur la marijuana) a montré que dans le cas de la marijuana, la filtration par l'eau est en fait contre-productive et ne diminue pas la quantité de goudron, par rapport à la quantité de cannabinoïdes présents dans la fumée. Apparemment, c'est parce que l'eau a tendance à absorber plus facilement le THC que les goudrons nocifs.

Cela ne veut pas dire que les bangs sont malsains, car ils ne filtrent seulement certaines toxines de fumée. Cependant, pour ceux qui cherchent à éviter les risques de problèmes respiratoires dus à la marijuana, un vaporisateur est le choix idéal.

Références

Cet article est tiré des pages suivantes :

Wikipedia - Bong

Totse bong science

Sur Marijuana.com la véritable histoire du bang

Les effets d'une filtration à eau sur la fumée de cannabis

MAPS/CaNORML Etudes sur les vaporisateurs et les pipes à eaux



Commentaires

Pas encore de commentaires, soyez le premier.


Ajouter commentaire

Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.