EncyclopédieKétamine

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Kétamine - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

Kétamine

1 Commentaires

Qu'est-ce que la Kétamine ?

La Kétamine est un psychédélique dissociatif utilisé médicalement comme anesthésiant pour les hommes et les animaux. C’est un des quelques psychédéliques à être addictifs.

Histoire

La Kétamine a été synthétisée la première fois en 1962 par Calvin Stevens à Parke Davis Labs en cherchant un substitut à l’anesthésiant PCP. Il l'a appelé « CI581 ». On a découvert en 1965 que la Kétamine était un anesthésiant utile, et a été utilisé pour la première fois de manière récréative par Edward Domino, qui a trouvé le terme « anesthésiant dissociatif ». La Kétamine a été utilisée pour l'anesthésie, car elle empêche la respiration beaucoup moins que la plupart des autres anesthésiants disponibles, mais certains patients dans les années 70 ont commencé à rapporter des visions indésirables quand ils étaient sous son influence.
La première utilisation de la Kétamine en tant que psychédélique remonte à 1965. La substance a été utilisée en psychiatrie et lors de différentes recherches académiques au cours des années 70, en culminant en 1978 avec la publication du « Scientifique » de John Lilly, un livre qui décrit les expériences sous Kétamine, LSD, et isolation. L'utilisation récréative de la Kétamine s'est multipliée à la fin du siècle, et plus particulièrement au sein des raves et autres fêtes. En 1998 et 1999, la Kétamine a été déclarée par les médias et la législation, avec le GHB, comme étant « la drogue du violeur » et a été classée d’urgence par la DEA en 1999.

Chimie

Nom chimique : 2-(2-chlorophenyl)-2-(methylamino)-cyclohexanone

Effets positifs

Elle a des effets moyens rêveurs à faible dosage, similaires à l’oxyde d’azote. Les utilisateurs décrivent un sentiment de flottement comme étant légèrement en dehors de leur corps. Un engourdissement des extrémités est aussi courant. Des doses plus élevées produisent un effet hallucinogène (trippant), et peut faire sentir le consommateur comme étant très loin de son enveloppe corporelle. L'expérience est souvent décrite comme la sensation d'un trou noir, et proche de l'expérience de la frontière avec la mort, avec une sensation de s'élever au-dessus de son propre corps. Beaucoup d'utilisateurs ont trouvé l'expérience spirituellement signifiante, alors que d'autres l'ont trouvée effrayante. L'expérience du trou noir rend les mouvements très difficiles. La plupart des gens restent assis ou couchée pendant leur expérimentation.

Effets négatifs

Les effets négatifs peuvent inclure la bouche sèche, des problèmes respiratoires et des accélérations nerveuses du rythme cardiaque. Beaucoup de personnes ont également des nausées ou des vomissements avec la Kétamine, ce qui est évidemment un problème quand on prend des anesthésiants ou des sédatifs. La surveillance d'une personne sobre permet de sécuriser la prise de dosages plus élevés en assurant que le participant inconscient n'ait pas de problème de vomissement et / ou de respiration pendant l'expérience.

Deux difficultés psychologiques qui semblent apparaître souvent chez les utilisateurs réguliers de la Kétamine sont la paranoïa et l'égocentrisme. De nombreux rapports d'utilisateurs réguliers décrivent qu'ils ont commencé à voir des schémas et des coïncidences (synchronisme) dans le monde qui les entoure qui leur montraient qu'ils étaient d'une certaine manière plus importants ou mieux intégrés au monde que les autres. Cette même sensation du monde qui tourne autour de l'utilisateur peut entraîner un sentiment paranoïaque.

La Kétamine a la caractéristique d'être à la fois psychologiquement et physiquement addictive. Ses utilisateurs réguliers pourraient avoir des difficultés à stopper la consommation.

Utilisation médicale

Elle a été utilisée à des fins médicales la première fois en 1970, et grâce à ses effets combinés, on a pensé qu'elle pouvait être l'agent anesthésiant idéal. Ce n'est pas vraiment le cas, mais il est démontré dans le monde entier qu'elle peut être une substance utile si elle est utilisée dans certaines situations et de manière appropriée. Par exemple, certains physiciens allemands plongent les patients souffrant de syndrome de douleur localisée complexe (CRPS) en coma artificiel en leur administrant des dosages élevés de Ketamine. Les chercheurs pensent que la Kétamine bloque la transmission du signal de la douleur et renvoie à la place une transmission nerveuse normale. Ces comas artificiels sont réservés aux patients dont les symptômes sont tellement sévères qu’ils ne peuvent pas vivre normalement.Lire davantage.

Variétés

Usage

En fonction de la concentration, de la forme, et de la méthode d'administration, les doses de Kétamine récréative vont de 30 à 300 mg. Les doses insufflées (sniffées) de Kétamine vont de 15 à 200 mg. Il est préférable de s'allonger pour des dosages supérieurs à 50 mg.

Les effets de la Kétamine injectée apparaissent en 1 à 5 minutes. La Kétamine sniffée met un peu plus de temps à faire de l'effet, 5 à 15 minutes. En fonction de quand vous avez mangé, et de la quantité, la Kétamine ingérée fera effet au bout de 5 à 30 minutes.

Les effets principaux de la Kétamine durent environ 30 à 45 minutes si elle est injectée, 45 à 60 minutes si elle est sniffée, et 1 à 2 heures si elle est ingérée.

Avertissement

Soyez conscient que beaucoup de personnes qui consomment de la Kétamine ont une nouvelle perspective du monde qui apparaît comme egocentrique et sous forme de conspiration. La kétamine peut augmenter sa sensation de connexion directe avec les évènements, des synchronismes, etc. Quand ce phénomène est interprété comme étant la réalité, il peut pousser l'utilisateur à penser que les évènements extérieurs se produisent d'après une focalisation particulière sur lui.

Combinaisons

La Kétamine ne devrait pas être utilisée en cas de problèmes respiratoires, en combinaison avec de l'alcool, des barbituriques ou du valium. La kétamine peut être utilisée sans effets secondaires négatifs avec le cannabis, le lsd, l’oxyde d’azote, le dextromethorphan et la MDMA, bien que ces combinaisons ne soient pas recommandées et en générales inutiles pour délivrer le potentiel complet de la Kétamine. Elle n'a généralement pas d’effet de renforcement des hallucinogènes et augmentera en général les effets des autres drogues.

Liens / Lectures complémentaires

Ketamine: Trick or treat?
MAPS Ketamine research
Metaprogramming From Within the Eye of the Storm de James Kent

Références

Cet article est basé sur les pages suivantes :

Erowids Ketamine Vault
Ketamine by A. Tomlinson
Dancesafe on ketamine
Wikipedia on ketamine



Commentaires

  • Mcg 20-09-2018 03:34:49

    Bonjour comment acheter les drogue sur se site ?


Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.