EncyclopédieFeuilles de Coca

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Feuilles de Coca - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

Feuilles de Coca

3 Commentaires

Que sont les feuilles de Coca ?

Histoire

Dans les temps précolombiens, la feuille de coca était officiellement réservée à la royauté Inca. Les indigènes les utilisaient à des fins mystiques, religieuses, sociales, nutritionnelles et pour ses qualités médicinales. Les conquistadores exploitèrent ses propriétés stimulantes pour combattre la fatigue et la faim, pour augmenter l’endurance et pour leur procurer un sentiment de bien être.

La coca a été, au départ, interdite par les espagnols. En 1551, l’évêque de Cuzco interdit sa consommation, car elle était selon lui « un agent du diable ». Au seizième siècle, l’artiste orthodoxe Don Diego de Robles déclara que « la coca fût inventée par le diable afin de détruire les indigènes ». Mais les envahisseurs découvrirent que, sans le « don des dieux » incas, les indigènes pouvaient à peine travailler dans les champs ou dans les mines d’or. C’est pourquoi l’église même en cultiva, et les distribua trois à quatre fois par jour aux travailleurs esclaves.

A leur retour, les conquistadores espagnols introduisirent la coca en Europe. Shakespeare lui-même en aurait consommé. La coca est périssable et ne supporte pas bien les voyages. Ce qui ne l’empêcha pas d’être considérée comme un élixir de vie. En 1814, un éditorial dans le magasine Gentleman exhortait les chercheurs à démarrer les expérimentations, afin que la coca puisse être utilisée comme « un substitut à la nourriture, et permettant de vivre plus d’un mois sans se nourrir ».

La substance active de la coca a été isolée pour la première fois par le chimiste allemand Friedrich Gaedcke en 1855 ; il la nomma « Erythroxyline ».

Le coca-cola a été vendu pour la première fois en 1886, et permettait, selon ses créateurs, de « stimuler le cerveau et de palier à toutes les afflictions nerveuses ». Le coca-cola fut commercialisé comme boisson de tempérance, offrant toutes les vertus de la coca, sans les vices de l’alcool. Cette nouvelle boisson fut rapidement très populaire. Jusqu’en 1903, une quantité normale contenait environ 60 mg de cocaïne. Il contient toujours à l’heure actuelle des extraits de feuilles de coca. La firme coca-cola en importe huit tonnes d’Amérique du Sud chaque année. De nos jours, elles ne servent que pour donner du goût à la boisson.

Variétés

Lorsque le chlorhydrate de cocaïne est mis en présence d’un agent alcalin et d’éther, alors, par évaporation de ce solvant, on obtient la substance appelée free-base. Cependant, l’éther étant un solvant volatil, cette méthode devient dangereuse et risquée. C’est pourquoi une autre méthode de préparation permettant de fumer la substance est devenue rapidement populaire ; le produit créé avec cette méthode n’est autre que le crack.

Pour obtenir le crack, le chlorhydrate de cocaïne est dissous dans l’eau en présence de bicarbonate de sodium, et ce mélange est légèrement chauffé, jusqu’à évaporation de l’eau. Le produit obtenu, le crack, fait un bruit de craquement lorsqu’il est chauffé, d’où son nom. Ce produit se vaporisant à basse température, il peut être facilement inhalé à l’aide d’un tuyau chauffé.



Commentaires

  • Mate de Coca 25-10-2013 21:26:57

    where is coca leaves?
    i want to buy.

  • VAPE420 26-11-2015 13:45:08

    EXACTLY, I REMEMBER WE HAD COCA SEEDS! PLEASE BRING THEM BACK!

  • Fred 06-03-2016 02:00:02

    Alkaloid extraction, cocaine!


Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.