EncyclopédieCalea Zacatechichi

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Calea Zacatechichi - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

Calea Zacatechichi

0 Commentaires

Calea Zacatechichi, plus connue sous le nom de “herbe amère” ou “herbe à rêves”, est un buisson de la famille des Asteraceae, grande famille botanique de plantes dicotylédones dont fait parti le tourne-sol. Cette herbe rêveuse appartient à la tribu des Heliantheae. Tout comme le tournesol, la plupart des plantes de cette famille possèdent des fleurs distinctes. Cependant, Calea Zacatechichi est l’exception qui confirme la règle. C’est un buisson de taille moyenne avec des fleurs jaunes en forme de trompettes. La plante peut atteindre environ un mètre et demi de haut et peut se propager par graines ou par boutures.

Calea est originaire d’Amérique Centrale, et on la trouve principalement sur les hauts plateaux du Mexique et du Costa Rica. Calea n’entraîne pas de forte perturbation de votre état de conscience, mais son usage intensifie les rêves. Bien que les pédoncules (les tiges des feuilles) contiennent la même présence de substances actives que les feuilles, les feuilles séchées sont le plus fréquemment consommées. Dans cet article, vous pouvez en apprendre d’avantage sur l’usage, l’histoire et les propriétés médicales de cette herbe à rêves.

HISTOIRE

L’herbe rêveuse Calea est l’une des nombreuses plantes utilisées par les shamans et autres marcheurs de rêves maya de la tribue Chontal, afin d'améliorer et vivifier leurs rêves. L’usage de plantes psychoactives dans le but de provoquer des rêves divinatoires est appelée l’oniromancie. Les shamans utilisent leurs rêves afin d’apporter de nouvelles perspectives et recevoir les conseils des esprits. Ils leurs permettent de récupérer des informations de leur subconscient pour aider les gens dans leur vie quotidienne.

Les premières recherches concernant la Calea Zacatechichi datent de 1882 et ont été conduites à l’Institut Médical National de Mexico.  À l’époque, de légers effets psychoactifs avaient été reportés. Après ça, il aura fallu attendre plus de 80 ans avant que de nouvelles recherches soient faites. Dans les années 80, le chercheur Thomas MacDoughall reçoit des informations d’un informateur Chontal. On lui explique que les Natifs Américains fumaient la Calea tout en buvant un thé préparé avec ses feuilles, dans le but de provoquer des visions. Quand les Natifs Américains voulaient trouver la cause d’une maladie, un endroit précis ou une personne disparue, ils utilisaient la plante pour trouver leurs réponses dans leurs rêves. Intrigué, MacDoughall participa à une cérémonie auprès de la tribu Chontal en 1978. MacDoughall a fait part de son expérience. 

De 1975 à 1979, douze volontaires ont consommé de la Calea, après quoi ils ont reporté ces effets: perception améliorée, imagination accrue, léger sentiment de discontinuité, émergence rapide de nouvelles idées et mémoire réduite. Ces effets étaient suivis de sommeil et de rêves lucides. Ces premières observations ont fait de la Calea un sujet intéressant pour des recherches complémentaires plus approfondies. Si une plante semble avoir un effet sur la conscience, c’est très certainement qu’elle contient des substances actives capables de traverser la barrière hémato-encéphalique et de s’attacher aux récepteurs de notre cerveau, la rendant donc intéressante pour des recherches pharmacologiques. 

En 1986, une étude à double insu avec placebo a été menée, dans laquelle un groupe a reçu de la Calea, un autre un placebo et un autre encore du diazépam. Il s’avère qu’un nombre signifiant de personnes ayant pris de la Calea a reporté des rêves plus vifs et lucides. Cette étude a prouvé que la Calea avait un impact réel sur l'intensité des rêves. Elle a aussi révélé que, à faible dose, La capacité de réaction des usagers s’améliorait, et qu'ils étaient plus conscients de l'écoulement du temps. Par conséquent, il a été constaté que la Calea a un effet psychoactif, bien qu’elle agisse différemment de la plupart des autres substances psychoactives. [1]

CULTIVER VOTRE PROPRE CALEA

Il est assez simple de cultiver de la Calea. Cependant, il est particulièrement compliqué d’arriver à faire germer les graines. Il est donc conseillé de partir de boutures. Les boutures peuvent être placées dans n’importe quel milieu d'enracinement. Il est conseillé de placer du plastique transparent en forme de petite tente au dessus de vos boutures, tout en vous assurant qu’il y ait des trous afin de laisser passer de l’air frais. De cette façon, cette couverture de plastique peut servir de petite serre. Une fois que les boutures ont développées des racines suffisantes, elles peuvent être transplantées dans n’importe quel type de sol. La Calea n’a pas besoin de beaucoup de lumière et s’adaptera très facilement à un rebord de fenêtre.

CHIMIE

Malheureusement, trop peu d’études ont été menées sur les raisons qui font que consommer de la Calea Zacatechichi provoque une intensification des rêves. Cependant, on sait déjà que la Calea contient une forte présence de flavones et de lactones sesquiterpèniques. Deux de ces lactones sesquiterpèniques seraient probablement responsables de cet effet psychoactif : Kaleicin et Kalechromene.

PROPRIÉTÉS MÉDICALES

En plus d’apporter des visions aux rêves, les Natifs Américains utilisaient aussi la Calea pour traiter différents maux. Elle est considérée efficace contre diarrhée, asthme, fièvre et maux d'estomac. Une recherche sur des souris a en effet démontré que l’usage de cette plante peut soulager de douleurs intestinales.[2] Il semble aussi que la Calea peut réduire le diabète, bien que dans une moindre mesure.[3] Certains composants de la Calea se sont également révélés avoir des propriétés anti-inflammatoires.[4][5][6] D’autres substances présentes dans la Calea sont efficaces contre certaines bactéries.[7] Une étude sur des souris a démontré que la plante avait aussi des vertues analgésiques.[8]

USAGE

La Calea peut être fumée, et vous pouvez simplement en rouler une cigarette. Cependant, la fumée est particulièrement désagréable et n’a pas vraiment bon goût. Vous pouvez aussi en faire du thé. Cependant, ce thé est extrêmement amer. Après tout, La Calea Zacatechichi est aussi connue sous le nom d’herbe amère. Vous pouvez essayer de masquer un peu cette amertume en ajoutant un peu de sucre ou de miel, mais ne vous attendez pas à des miracles. C’est pourquoi les consommateurs préfèrent en général préparer des capsules de Calea à avaler.

STATUT LÉGAL

Malgré le fait que la Calea n’a pratiquement aucun effet psychoactif sur un individu réveillé, cette herbe est interdite dans quelques états d’Amérique. En Louisiane par exemple, il est interdit d’avoir plus de 40 plantes de Calea pour la consommation. Elles peuvent cependant être gardées pour la décoration. Cette plante est illégale en Pologne et en Australie. 

DOSAGE

Azarius propose la Calea sous forme de feuilles séchées et moulues ou sous forme d’extrait. Une dose est égale à 3 à 25 grammes de feuilles sèches. L’extrait de Calea que nous proposons est 10 fois plus fort que sous la forme de feuilles, ce qui veut dire que 1 gramme d’extrait est aussi efficace que 10 grammes de feuilles. Il est donc plus pratique de consommer la Calea sous forme d’extrait, particulièrement si vous souhaitez l’encapsuler.

Commandez des herbes de Calea Zacatechichi

Commandez des extraits de Calea Zacatechichi

EFFET

La Calea est complètement différente des autres herbes et plantes psychoactives que nous offrons chez Azarius. Au bout d’une trentaine de minutes après en avoir consommé, vous ne ressentirez probablement aucun effet direct. Votre perception peut devenir un peu plus précise et les couleurs peuvent s’intensifier, mais seul un psychonaute expérimenté pourra notifier ces légères modifications. 

Cela est en revanche drastiquement différent si vous allez vous coucher après en avoir consommé. Vous ferez l'expérience de rêves vifs et clairs. En plus de cela, ces rêves qui durent en général entre 60 et 90 minutes vous donneront l’impression qu’ils durent des heures, voir des journées. Les rêves sont beaucoup plus intenses et vous pourriez y vivre des expériences fantastiques. Par exemple, certains usagers reportent avoir visité des endroits extraterrestres et des sociétés futures au travers de leurs rêves.

La Calea a énormément à offrir, spécialement pour ceux qui s’intéressent aux rêves lucides. Pendant un rêve lucide,vous êtes conscients que vous rêvez. Dès que vous prenez conscience que vous êtes dans un rêve lucide, vous pouvez en prendre le contrôle. Cependant il est particulièrement difficile de différencier la réalité de l’état de rêve. Il semble parfois que l’esprit humain dispose d’un mécanisme qui nous empêche de réaliser que nous rêvons. Par exemple, à qui n’est-il jamais arrivé de penser s’être réveillé, alors qu’en fait le rêve continue ?

Si vous voulez maîtriser les rêves lucides, vous devriez tenir un journal de vos rêves, et ce sur une longue période. De cette façon vous apprendrez à reconnaître certaines caractéristiques de vos rêves, et peut-être trouver quelques récurrences. Vous devriez aussi vous entraîner pendant la journée. Par exemple, vous pouvez vous habituer à vous demander plusieurs fois dans la journée : “Suis-je en train de rêver ?”. Si vous faites cela régulièrement, vous vous habituerez à en faire de même dans vos rêves.

Expérimenter avec les rêves lucides peut se révéler être une expérience magique. Après tout, vous pouvez expérimenter tellement plus de choses dans un monde où les lois de la réalité ne s’appliquent pas. Un rêve lucide peut être vraiment intense et excitant.

En savoir plus sur les rêves lucides

EFFETS SECONDAIRES

La Calea a été citée une fois en littérature médicale, au côté d’un grand nombre d’autres herbes, potentiellement responsables du développement de thromboses. [9] La personne ayant consommé de la Calea dans cette affaire avait aussi consommé tout une variété d’herbes dont du tussilage. On assume que ces herbes, particulièrement le tussilage, ont causé le développent de thromboses.

La Calea n’a pas d’autre effets secondaires dangereux connu. Cependant, il faut prendre en considération qu’en consommant cette plante dans le but de provoquer des rêves lucides, vous allez probablement expérimenter des choses plus intenses dans votre sommeil, et qu’en conséquence vous pourriez vous sentir moins reposé à votre réveil malgré le même nombre d’heures de sommeil. 

CONTRE-INDICATIONS

Nous en savons encore très peu sur la Calea, il est donc compliqué de savoir s'il y a des contre-indications à la consommer. Cependant, faites preuve de bon sens et ne prenez jamais de substance psychoactive si vous souffrez de problèmes psychologiques. Si vous souffrez de pression élevée ou de problèmes cardiaques, ne consommez pas de Calea. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

CONCLUSION

La Calea offre aux psychonautes une toute nouvelle expérience dans la forme d’intenses rêves, sans le moindre risque d’effets secondaires importants ou d’overdose, et vaut clairement la peine de l’essayer.

Commandez votre Herbe Rêveuse CALEA ZACATECHICHI

RÉFÉRENCES

  1. Psychopharmacologic analysis of an alleged oneirogenic plant: Calea zacatechichi. Mayagoitia L, Díaz JL, Contreras CM. J Ethnopharmacol. 1986 Dec;18(3):229-43.
  2. Calea zacatechichi dichloromethane extract exhibits antidiarrheal and antinociceptive effects in mouse models mimicking irritable bowel syndrome.
  3. Sałaga M, Kowalczuk A, Zielinska M, Błażewicz A, Fichna J. Naunyn Schmiedebergs Arch Pharmacol. 2015 Oct;388(10):1069-77. doi: 10.1007/s00210-015-1142-1. Epub 2015 Jun 12.
  4. Hypoglycemic effect of plants used in Mexico as antidiabetics. Román Ramos R, Alarcón-Aguilar F, Lara-Lemus A, Flores-Saenz JL. Arch Med Res. 1992 Spring;23(1):59-64.
  5. Sesquiterpene lactone containing Mexican Indian medicinal plants and pure sesquiterpene lactones as potent inhibitors of transcription factor NF-kappaB.
  6. Bork PM, Schmitz ML, Kuhnt M, Escher C, Heinrich M, FEBS Lett. 1997 Jan 27;402(1):85-90.
  7. In vitro antiplasmodial investigation of medicinal plants from El Salvador.
  8. Köhler I, Jenett-Siems K, Siems K, Hernández MA, Ibarra RA, Berendsohn WG, Bienzle U, Eich E. Z Naturforsch C. 2002 Mar-Apr;57(3-4):277-81.
  9. Antiinflammatory activity of the aqueous extract of Calea zacatechichi.
  10. Venegas-Flores H, Segura-Cobos D, Vázquez-Cruz B, Proc West Pharmacol Soc. 2002;45:110-1.
  11. Antileishmanial Germacranolides from Calea zacatechichi., Wu H, Fronczek FR, Burandt CL Jr, Zjawiony JK., Planta Med. 2011 May;77(7):749-53. doi: 10.1055/s-0030-1250584. Epub 2010 Dec 2.
  12. Neuropharmacological characterization of the oneirogenic Mexican plant Calea zacatechichiaqueous extract in mice., Sałaga M, Fichna J, Socała K, Nieoczym D, Pieróg M, Zielińska M, Kowalczuk A, Wlaź P.
  13. Metab Brain Dis. 2016 Jan 28.
  14. Coltsfoot as a potential cause of deep vein thrombosis and pulmonary embolism in a patient also consuming kava and blue vervain., Freshour JE, Odle B, Rikhye S, Stewart DW, J Diet Suppl. 2012 Sep;9(3):149-54. doi: 10.3109/19390211.2012.708391. Epub 2012 Aug 10.


Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.