EncyclopédieExpérience de l'amanite tue-mouche

Azarius

  • $

$ 0, -

0,00 $US

Expérience de l'amanite tue-mouche - Encyclopédie

Voir menu Masquer menu

Expérience de l'amanite tue-mouche

0 Commentaires

S'envoler avec l'amanite tue-mouche - expérience de l'amanite tue-mouche

Trois grosses amanites tue-mouche sont posées sur la table. Il manque visiblement un morceau à l'une d'elles. Est-ce que je viens en fait de rentrer dans un conte féerique ? Alice au Pays des Merveilles ? Je regarde autour de moi et je vois de nombreux autres champignons plus petits sécher sur le poêle à bois. Certains de mes amis sont sur des matelas sur le sol déjà en train de tripper.

Dans notre environnement l'amanite tue-mouche - rouge avec des points blancs - pousse naturellement dans la forêt. Elle préfère les bouleaux et les pins. On peut trouver les premiers champignons début juillet, mais vous aurez plus de chances d'en trouver à l'automne.

Kabouter Spillebeen

L'amanite tue-mouche, souvent représentée dans les contes et la culture populaire est associée aux gobelins, fées et autres esprits de la forêt.

Un morceau ?

Je croque un morceau de l'amanite fraîche en face de moi - juste parce que j'en ai la possibilité. Sa chair est spongieuse et le goût amer. Je deviens alors un peu nauséeux. C'est mieux de prendre un thé de champignons. Je m'allonge alors dans la pièce chaude et confortable. Je plonge au bout d'un moment dans une sorte d'état rêveur. Le trip n'est pas super fort, mais certainement différent des psychédéliques que j'avais déjà essayés : plutôt imprévisibles et assez lourds sur l'estomac.

Chauffer ou sécher

Les principaux alcaloïdes de l'amanite tue-mouche sont l'acide ibotanique et le muscimol. Tous deux ont un effet psychédélique. L'acide ibotanique touche les mêmes récepteurs que le neurotransmetteur glutamate et il a un effet légèrement stimulant. L'acide ibotanique est la principale cause des effets négatifs rapportés chez l'amanite tue-mouche : nausées, vomissements, confusion et amnésie. Il peut aussi provoquer euphorie et distorsions auditives et visuelles.

Dans le corps, l'acide ibotanique est partiellement converti en muscimol. La même conversion a lieu lors du séchage ou chauffage des champignons. Le muscimol agit sur les récepteurs GABA et il est le composant psychédélique principal de l'amanite tue-mouche. Il a également un effet narcotique et analgésique. En chauffant ou séchant l'amanite tue-mouche, les taux de muscimol augmentent, et donc leur puissance aussi.

Young amanita muscaria

Une jeune amanite tue-mouche a une forme d’œuf. C'est seulement plus tard que le chapeau s'ouvre.

Expérimentation

Alors, en fait, ce n'est pas une très bonne idée de manger une amanite fraîche ! D'autant plus qu'il faudra la mâcher beaucoup. Faire un thé est une bien meilleure option : les principaux alcaloïdes se dissoudront dans l'eau. Sécher le champignon est encore mieux. Comme la concentration en alcaloïde peut varier d'un champignon à l'autre, il est sage de grinder et mélanger plusieurs champignons pour stabiliser le dosage. La couche extérieure est la partie la plus puissante. Fumer l'amanite est moins puissant. Certains psychonautes adorent ça. Nous avons essayé mais n'avons ressenti aucun effet. Légèrement euphorisant et... purifiant ?

Les effet commencent en général à se faire ressentir 30 à 90 minutes après consommation. Le pic est au bout de 3 heures et le trip diminue petit à petit. En fonction du dosage, on peut se sentir un peu désorienté et dans le brouillard pendant un jour entier.

Personnellement, je ressens les effets très vite, mais je n'ai pas complètement atterri dans l'espace. Mon esprit devient alors plus clair et vide, avec moins de pensées que d'habitude. Je me sens un peu confus, mais avec un sentiment général de paix. Je sens même une légère euphorie en fond. Les couleurs sont vives et regarder la forêt à travers la fenêtre est magnifique. Un écureuil rentre dans la pièce par une brèche dans le plafond. Nous l'observons en silence. Il me fascine et j'essaie d'imaginer son monde.

Un joint passe. Je prend quelques bouffées. Une amie à côté de moi me dit être très nauséeuse. Inconsciemment ça me marque et je deviens complètement bloqué dedans ! La nausée me submerge et prend le dessus sur moi. J'ai du mal à garder mon équilibre et j'arrive toujours à rejoindre la sortie. Sous le porche, j’attrape un seau et vomi.

Avec les vomissements vient une profonde tristesse. Une histoire d'amour qui n'avait en fait été qu'une illusion. Tout sort de moi. Je me sens misérable et seul. Mais fort également. D'une certaine manière, c'est curatif de voir la situation pour ce qu'elle est. Je vais nettoyer ma propre saleté.

Les vomissements eux-même semblent nettoyer. La chose étrange est que je n'ai jamais vomi autant sous ayahuasca, mais c'est à ça que ça me fait le plus penser. Je me sens soulagé. L'air frais me ramène sur terre. Je flane dans la magnifique forêt de pins, et je réalise à quel point c'est quelque chose de spécial de prendre un psychédélique de la propre terre sur laquelle on vit. Je me sens fortement connecté à cet endroit et je remercie l'amanite tue-mouche pour ce qu'elle est et pour son enseignement.

amanita muscaria

Il est mieux de ne pas cueillir une amanite tue-mouche entièrement développée ni celles qui ont été mangée pas des vers ou d'autres animaux.

Visite d'Amanita muscaria

Un an plus tard - c'est de nouveau l'automne - un ami passe me voir. Il avait trouvé des amanites quelques semaines plus tôt dans la forêt. Il en avait cueilli une dizaine et les avait fait sécher à 50 °C dans son four. Il en avait essayé un petit et il était assez enthousiaste à propos des effets : il veut désormais les partager avec moi et un autre ami. Comme nous n'avons aucune idée de la puissance, nous commençons avec seulement une demi cuillère à café. Trempée dans de l'eau, la poudre noire c'est retransformée en petits morceaux de champignons. Ça avait une odeur et un goût de forêt, tout comme une soupe de champignons.

Je sens les premiers effets au bout d'une demi heure : je deviens un peu rêveur, avec des gargouillis dans le ventre. Et cette fois-ci je ne me sens pas nauséeux du tout ! Au bout d'une heure, nous décidons de reprendre une autre cuillère, un peu plus remplie. Je vais faire un tour et je rentre dans un état d'esprit apaisé et méditatif. J'apprécie pleinement le soleil et le balancement des roseaux. Une fois de plus, je n'ai presque aucune pensée, aucune vision profonde, juste le silence. De retour chez moi, j'ai envie de voir si je peux catalyser les effets avec un joint. Mais non : l'amanite semble inhiber les effets habituels de la weed. Après quelques heures nous concluons que la dose n'était pas très grosse. J'ai envie de rester immobile et de manger des fruits et de la soupe.

Dans la soirée, deux d'entre-nous ont voulu essayer un plus gros dosage : une pleine cuillère à soupe cette fois. Cependant, les effets n'ont pas été plus forts qu'auparavant. Je rentre une nouvelle fois dans un état méditatif de rêve. Nous allumons un feu dans le jardin, jouons de la musique, nous sommes super relax et nous allons nous coucher tôt. Le tout a composé une expérience plaisante qui nous donne une envie de davantage...

Cueillette sauvage

L'amanite tue-mouche se reconnaît facilement avec son chapeau rouge et ses points blancs. Vous en avez probablement déja vu. Il est pourtant important de rester prudent pendant la cueillette : ne mangez jamais un champignon que vous n'avez pas pu identifier avec certitude !

Amanita pantherina


L'amanite tue-mouche a beaucoup de cousins de la famille amanite qui lui ressemblent. Par exemple l'Amanita pantherina, qui a un effet comparable à celui de l'amanita muscaria. Mais il y a aussi l' Amanita phalloides et l'Amanita virosa, qui contiennent toutes deux le poison de champignon le plus dangereux au monde ! Ils contiennent partiellement les mêmes alcaloïdes, des amatoxines et des phallotoxines qui causent des dégâts sévères au foie. Un autre membre de la famille, l'Amanita caesarea, n'est pas psychoactive et elle est comestible : ce champignon a un vrai succès en Italie et au Mexique.

Amanita phalloides


L'amanite tue-mouche n'est une espèce qui n'est ni protégée ni en danger aux Pays-Bas. Cependant, elle a été mise sur la liste de l'opium en 2008, et la possession de 0.5 grammes secs ou de 5 grammes frais est considéré comme une offense légale - en contraste avec la plupart des autres pays où l'amanite ne fait toujours l'objet d'aucune régulation.

Vous voulez cueillir vous-mêmes vos champignons ? Faîtes attention à ne pas abîmer le mycélium. Le mycélium est le réseau fongique souterrain qui est en fait un organisme. Les champignons eux-mêmes n'en sont que les fruits. Pour l'amanite tue-mouche, il est mieux de couper le chapeau à l'aide d'un couteau aiguisé, et de laisser la tige. Tapez le chapeau quelques fois pour vous assurer de faire tomber quelques spores. Ils sont les "graines" des champignons qui leur permettent de se répandre. IL sera ainsi possible de récolter à nouveau des amanite tue-mouche l'année suivante ! Vérifiez aussi la présence éventuelle de vers dans la chair. Vous feriez mieux de laisser celles qui ont été mangées là où elles sont.

L'amanite tue-mouche : seulement pour les psychonautes expérimentés

L'amanite tue-mouche est moins accessible que les champignons qui contiennent de la psilocybine. Pas seulement en raison des effets lourds sur le corps (qui peuvent être diminués en les préparant), mais surtout en raison de son imprédictibilité. Ses effets peuvent varier d'une personne ) l'autre, et aussi en fonctin de l'occasion. En outre, la concentration en alcaloïde peut varier grandement. Cela dépend de nombreux facteurs comme la saison, le temps qu'il fait, le type de climat ou le type de sol.

Alice in Wonderland Caterpillar

Dans la fameuse histoire, Alice prend plusieurs bouchées de différents champignons, après quoi elle se métamorphose. L'histoire n'est pas très claire en ce qui concerne le type précis de champignons qu'elle consomme. Cependant, il est connu que l'auteur de cette histoire Lewis Carroll avait un certain intérêt pour les états de conscience altérés.

Amanite tue-mouche : qu'il y a t-il dans son nom ?

Pourquoi au juste l'amanite tue-mouche est-elle appelée amanite tue-mouche ? Explication la plus commune : parce qu'elle attire les mouches. La solution de grand-mère à une invasion de mouches : laissez quelques morceau d'Amanita muscaria tremper dans du lait. En venant boire le lait, elle mourront sur le champs.

Évidemment, l'évocation du vol peut aussi faire référence à l'expérience psychédélique. Une idée pas si étrange, si l'on considère les effets hallucinogènes de ce champignon. Saviez-vous que l'amanite tue-mouche est également mentionnée dans des recettes médiévales d'onguent pour voler /a> ? Ces pommades de "sorcières" contenaient également des plantes comme celles de la famille des famille des Solanacées et de l'opium. En les appliquant sur des parties sensibles de la peau comme les tempes ou les parties génitales, cela pouvait donner l'impression à l’utilisateur de voler.

Par Judith

En lire plus ?

Lisez notre article d'encyclopédie sur l'Amanita muscaria.

Sources :

  • Christian Rätsch - Encyclopedia of Psychoactive Plants. 2005 (1998). Inner Traditions International.
  • Richard Evans Schultes, Albert Hofmann, and Christian Rätsch - Plants of the Gods. Their Sacred, Healing and Hallucinogenic Powers. 2001 (1992). Healing Arts Press.
  • Gerben Hellinga en Hans Plomp - Uit je bol, Gids voor bewust gebruik van drugs. 2013 (1994). Centraal boekhuis.
  • Drugsforum on Amanita muscaria
  • Mike Jay - ‘Mushrooms in Wonderland’. On the cultural reception of psychoactive mushrooms
  • Erowid on Amanita muscaria
  • Wikipedia on Amanita muscaria
  • Lycaeum information file on Amanita muscaria.


Avez-vous au moins 18 ans ?

Vous devez confirmer que vous avez au moins 18 ans pour visiter notre site internet.